France | français

7 févr. 2019

Un système intelligent est-il plus sûr ?

L’Industrie 4.0 aura des répercussions sur les « automatismes de sécurité ». Lorsque le déroulement de la production devient plus souple et les machines ainsi que les éléments d’installation deviennent plus autonomes, il faut reconsidérer la sécurité.

Avec l’Industrie 4.0, les processus de fabrication modulaires et flexibles sont liés. Ils ont des répercussions sur les « automatismes de sécurité ». En tant que membre actif de l’initiative technologique SmartFactoryKL, nous travaillons dans un réseau constitué de partenaires industriels et d’institutions de recherche dans différents groupes de travail pour créer des concepts, des normes et des solutions qui forment le principe fondamental des techniques d’automatismes extrêmement flexibles.

Le groupe 1 « infrastructure intelligente » travaille sur un concept de sécurité dynamique pour simplifier la certification partiellement ou totalement automatisée. Ce concept est testé dans l’installation Industrie 4.0 de Smart Factory KL. Il est basé sur un protocole de communication Ethernet industriel. L’ensemble de l’installation est constitué de quatre lignes de production séparées les unes des autres. Elles sont reliées entre elles à l’aide d’un véhicule à guidage automatique, le « Robotino ». Si le bouton-poussoir d’arrêt d’urgence PITestop active de Pilz est enclenché lorsque le « Robotino » se déplace entre les modules, seul le « Robotino » s’arrête. Si le « Robotino » est connecté à une ligne de production, le bouton-poussoir d’arrêt d’urgence stoppe la ligne raccordée. Les autres lignes de production peuvent continuer à produire. Cela permet de réduire considérablement les arrêts de production. Pour la première fois, il a été possible de paramétrer le bouton-poussoir d’arrêt d’urgence de manière flexible sur les différentes lignes de production et non plus sur l’installation complète.

Il faut par ailleurs que chaque module puisse être remplacé pendant le fonctionnement sans influencer la production de manière significative. Lorsqu’une ligne de production modulaire est modifiée, de nouvelles dépendances peuvent se former sur les interfaces entre les modules de sécurité de l’installation. C’est pourquoi il faut reconsidérer l’installation complète au niveau de la sécurité. En effet, le principe de transférabilité ne s’applique pas : module1 CE + module2 CE = machine complète CE !

Les solutions intelligentes ne sont donc pas automatiquement sûres mais requièrent une reconsidération de la solution de sécurité. L’idéal serait de pouvoir utiliser une procédure simplifiée de certification partiellement ou totalement automatisée, en cas d’extension ou de modification d’une installation. Par conséquent, le groupe planche sur une solution qui permettrait de tester automatiquement si une reconsidération de la sécurité est nécessaire suite à l’assemblage de deux ou plusieurs modules.

Si vous souhaitez approfondir ce thème, nous vous recommandons le livre blanc « Safety an modularen Maschinen » de Smart Factory KL à la rédaction duquel Pilz a également participé.

Lisez également notre livre blanc sur le thème de l’Industrie 4.0 !

Smart Factory KL
Siège social France

Pilz France Electronic
1, rue Jacob Mayer - CS 80012
67037 Strasbourg Cedex 2
France

Téléphone: Service commercial: +33 3 88 10 40 01 / Service commande: +33 3 88 10 40 02 / Support technique: +33 3 88 10 40 03
E-mail: siege@pilz-france.fr