France | français

Mise en conformité en toute sécurité

Dans quel niveau de performance faut-il mettre en œuvre l’arrêt d’urgence d’une machine si l’ensemble des risques sont sécurisés par des protecteurs fixes ?

Question : Dans le cas concret, il s’agit d’une machine avec laquelle des lésions irréversibles peuvent se produire à cause des entraînements par courroie. Faut-il alors mettre en œuvre l’arrêt d’urgence en deux canaux même si les zones dangereuses sont déjà sécurisées par des protecteurs mobiles ?

 

Réponse : La classification du PLr de l’arrêt d’urgence doit être mise en évidence à partir de l’appréciation du risque.
Le législateur prévoit que, pour chaque machine, il faut établir une appréciation du risque.

La classification des zones dangereuses ainsi que celle des PLr nécessaires s’effectue toujours sans prendre en compte les dispositifs de protection.
Cela signifie que chaque zone dangereuse est analysée et classifiée sans dispositifs de protection.

S’il n’est pas indiqué dans une norme C dans quel PL (niveau de performance) l’arrêt d’urgence doit être mis en œuvre, alors il faut définir le PL dans l’appréciation du risque.
On recommande de toujours réaliser la classification de l’arrêt d’urgence à partir du risque le plus important en provenance de la machine.

 

Siège social France

Pilz France Electronic
1, rue Jacob Mayer - CS 80012
67037 Strasbourg Cedex 2
France

Téléphone: +33 3 88 10 40 00
E-mail: siege@pilz-france.fr

Assistance technique France

Téléphone: +33 3 88 10 40 00
E-mail: techsupport@pilz-france.fr