Veuillez sélectionner sur la carte l'endroit où vous vous situez et vous vous retrouverez directement dans la page d'accueil de Pilz du pays correspondant. Si vous ne parvenez pas à sélectionner votre pays, cliquez ici: Site mondial

Fermer
France | français

24 févr. 2015

Début de la série : De l'appréciation du risque au marquage CE

Dans notre série « Les différentes étapes pour sécuriser une machine », nous vous présentons les différentes mesures à prendre en vue de l'obtention du marquage CE.

Dans notre série « Les différentes étapes pour sécuriser une machine », nous vous présentons les différentes mesures à prendre en vue de l'obtention du marquage CE. Informez-vous dans l'article actuel sur l'appréciation du risque et les solutions d'amélioration.
 

Contexte de la situation juridique

Les fabricants de machines sont contraints d'effectuer la procédure d'évaluation des conformités sur leurs machines. Par le marquage CE, le fabricant confirme que les machines ou installations satisfont à l'ensemble des exigences de sécurité et sanitaires requises de la directive Machines 2006/42/CE. La directive Machines sert de référence à la sécurité des machines et des installations au sein de l'UE. Elle fixe un niveau de sécurité uniforme et garantit ainsi la libre circulation des marchandises.
 

Étape 1 : Appréciation du risque, la clé de la sécurité des machines

Les fabricants de machines sont tenus de proposer à leurs clients sur le marché intérieur européen des produits ne présentant pas de danger pour l'utilisateur. Par conséquent, le fabricant d'une machine doit effectuer une appréciation du risque au sens de la directive Machines. Parmi les éléments de l'appréciation du risque, on compte :

  • l'identification des normes et prescriptions harmonisées en vigueur
  • la définition des limites de la machine
  • la détermination de l'ensemble des dangers pour chaque phase de vie de la machine
  • l'estimation et l'appréciation du risque
  • la démarche recommandée pour la réduction du risque

L'ampleur du risque est déterminée en fonction de la probabilité de son apparition et de la gravité éventuelle de la lésion.
 

Étape 2 : Proposer des solutions d'amélioration

Les solutions d'amélioration décrivent les mesures techniques et garantissent la sécurité de vos machines en conformité avec les normes nationales et internationales harmonisées. Une bonne solution d'amélioration crée une relation harmonieuse entre les dispositifs de protection et la productivité.

Les solutions d'amélioration prennent en considération entre autres l'utilisation d'équipements de protection fixes et mobiles, les systèmes d'arrêt de machines et installations, la possibilité d'une coupure de sécurité de l'alimentation électrique et des gaz et liquides sous pression ainsi que la détection de travaux dans des zones dangereuses.

Affaire à suivre … Lisez ici prochainement la partie 2 de la série sur les thèmes Conception de sécurité et sélection des composants de sécurité.
 

Pour plus d'informations :

Appréciation du risque

Solutions d'amélioration

 

Les différentes étapes pour sécuriser une machine : Appréciation du risque et solutions d'amélioration