Ostfildern, Allemagne, 19 mai 2022

Susanne Kunschert : Les solutions d’automatismes de Pilz : sécurisées et sûres

(Les paroles prononcées ont été rapportées)

Refondation de l’unité commerciale Railway : « Nous sommes le choix idéal en matière d’infrastructure numérique sécurisée pour le rail » 
L’Europe va devoir digitaliser l’ensemble de son réseau ferroviaire dans les 10 à 15 prochaines années afin de sécuriser, d’améliorer et de révolutionner l’exploitation ferroviaire. Une condition indispensable pour renforcer la capacité, améliorer la ponctualité, optimiser les économies d’énergie et ainsi atteindre la Green Mobility ! L’utilisation de technologies ferroviaires modernes, sécurisées et respectueuses de l’environnement représente l’avenir. Pour cette raison, Pilz s’est repositionné.

Avec la fondation d’une unité commerciale Railway indépendante, nous passons à l’étape suivante. Notre nouvelle unité commerciale regroupe les activités ferroviaires mondiales de Pilz ici, à Ostfildern !

Nous disposons en interne de davantage de ressources et d’ingénieurs en applications pour proposer une gamme sur mesure aux clients ferroviaires. De plus, nous développons de nouvelles solutions numériques en fusionnant les applications industrielles avec les techniques ferroviaires et de signalisation. Grâce à nos solutions d’automatismes éprouvées, nous répondons d’ores et déjà aux nombreuses exigences du secteur ferroviaire ! 

Avec nos interfaces ouvertes et nos solutions COTS (Commercial Off-the-Shelf ou produits standardisés), nous voulons en outre contribuer à la disparition des applications propriétaires. Les solutions d’automatismes de Pilz sont déjà utilisées dans des applications ferroviaires classiques, telles que les postes d’aiguillages ou les passages à niveau, mais aussi pour l’interfaçage entre les applications industrielles et ferroviaires. Des prestations de services spécifiques au secteur ferroviaire sous la forme de planification et gestion de projets, de programmation, de documentation et d’assistance à l’homologation viennent compléter ce programme.

Pilz est un partenaire de recherche reconnu du projet européen EULYNX. Celui-ci réunit 13 des principaux exploitants d’infrastructures ferroviaires européens, parmi lesquels Deutsche Bahn, ProRail Niederlande et CFF Suisse. L’objectif est de développer et de proposer des normes industrielles unifiées pour de nouvelles techniques de postes d’aiguillages modulaires. Pour ce projet, nous entretenons des liens étroits avec les exploitants, les universités et d’autres partenaires de la recherche. Concrètement, dans le cadre d’un partenariat de développement, nous collaborons avec ProRail, le principal exploitant d’infrastructures ferroviaires néerlandais. Au sein du projet, le système d’automatismes de sécurité PSS 4000-R de Pilz est utilisé comme « adaptateur EULINX ». Basé sur le protocole de communication RaSTA (Rail Safe Transport Application), ce dernier traduit les signaux entrants en commandes de contrôle qui peuvent être interprétées par le dispositif terminal (dans ce cas, l’aiguillage). L’adaptateur représenterait un grand pas vers l’abandon des solutions locales propres à chaque pays au profit d’un marché ferroviaire ouvert reposant sur des systèmes de sécurité ferroviaire numériques. 

Par ailleurs, Pilz va prochainement étendre son savoir-faire dans les domaines de la sécurité sur le lieu de travail, de la sécurité des machines et de l’appréciation technique de sécurité conformément à l’ordonnance sur la sécurité d’exploitation des installations ferroviaires (par exemple, pour l’expertise et la mise en œuvre des techniques de sécurité dans les ateliers de maintenance et d’entretien ou dans les installations de lavage des trains régionaux).

Voici deux autres initiatives majeures de Pilz cette année :
Participation au salon InnoTrans en septembre (du 20 au 23/09/2022) à Berlin. À l’occasion du plus grand salon professionnel du secteur ferroviaire, nous allons présenter nos solutions innovantes au public professionnel du monde entier.

Participation active à la VDB (Verband der Bahnindustrie Deutschland, association de l’industrie ferroviaire allemande) :
Par ce biais, nous souhaitons présenter nos applications industrielles et nos solutions de sécurité, mais aussi nouer d’éventuels partenariats de coopération. 


Susanne Kunschert
Nous veillons à la sécurité de l’intralogistique !
Les véhicules à guidage automatique (AGV) sécurisés sont certes une condition essentielle au développement d’applications intralogistiques sécurisées, mais ils ne se suffisent pas à eux-mêmes. En définitive, il faut reconsidérer l’ensemble de l’application. Avec notre offre de solutions complètes, nous nous adressons aussi bien aux fabricants de véhicules à guidage automatique sécurisés qu’aux utilisateurs de ces derniers. 

Pilz aide les fabricants à respecter les prescriptions légales internationales requises, telles que le marquage CE en Europe, NR-12 au Brésil ou la conformité OSHA aux États-Unis. Nous facilitons la mise en œuvre pratique des prescriptions de la norme ISO 3691-4, la principale norme internationale pour les véhicules et flottes de véhicules à guidage automatique, de l’identification du cadre juridique au renforcement des mesures de sécurité techniques via d’éventuelles informations telles que l’identification du véhicule ou des conseils d’utilisation, en passant par l’identification et l’évaluation des risques, l’élaboration d’éventuelles mesures ou l’accompagnement lors de la mise en œuvre et la vérification. 

Pour les mesures de protection techniques, Pilz propose une gamme complète de produits au centre de laquelle figurent les capteurs. Ces derniers sont pour ainsi dire les « yeux » des AGV et permettent de détecter les personnes et les objets, leur vitesse et leur sens de déplacement. Le scrutateur laser de sécurité PSENscan, quant à lui, assure la surveillance des surfaces et fournit les données pour la navigation des plateformes mobiles. Le PSENscan détecte les objets qui se trouvent sur le trajet du véhicule et garantit la sécurité, même à vitesse élevée. Jusqu’à 70 champs de protection permettent une adaptation dynamique du champ de protection dans les virages ou lors du contournement d’obstacles. D’autre part, le scrutateur laser de sécurité fournit les données de distance nécessaires à la localisation et à la navigation. Ainsi, des cartographies des environnements sont générées pour la navigation et l’AGV évite les obstacles. 

Associé au relais de sécurité modulaire myPNOZ et aux organes de commande et de signalisation PITestop et PITsign, il nous permet de concevoir un package complet de solutions pour les fabricants d’AGV. Le pare-feu SecurityBridge veille en outre à ce qu’aucune personne non autorisée n’accède au réseau informatique interne de la plateforme mobile pendant le fonctionnement. 
Même lorsque le véhicule est sécurisé, il incombe à l’exploitant de créer un environnement de travail sécurisé pour l’utilisation de l’AGV, en conformité avec la réglementation locale en matière de sécurité au travail. Il convient notamment de se poser les questions suivantes : Quelles sont les contraintes structurelles de la machine au sein de l’usine ? Comment est-il possible d’anticiper les causes possibles de collision afin de les minimiser ? À quel endroit des dispositifs de protection supplémentaires, tels que des enceintes de sécurité et des protecteurs mobiles, sont-ils nécessaires ? 

Grâce à son package de prestations de services, Pilz conseille les utilisateurs et les aide à répondre à ces questions. L’offre commence dès le développement des concepts de sécurité pendant la phase de conception et s’étend jusqu’à la mise en service, y compris la formation. Elle permet non seulement de satisfaire aux exigences de la norme applicable ISO 3691-4, mais aussi de garantir la productivité pendant l’exploitation.
Enfin, la sécurité est le fruit d’une technique adaptée, d’un cadre normatif et d’une bonne compréhension de l’application concrète. Une telle prise en compte globale permet de concilier au mieux la sécurité et la productivité.

Susanne Kunschert
Pour une formation continue basée sur la pratique

Comme mon frère l’a évoqué, les mêmes principes sont valables dans le monde entier, à savoir la création d’environnements de travail sécurisés pour tous ceux qui utilisent des machines et en assurent la maintenance. Les législations, les normes et les directives seules ne suffisent pas. Les ingénieurs doivent disposer des compétences nécessaires et d’une compréhension approfondie afin de pouvoir mettre en œuvre la sécurité des machines en conformité avec les directives et les normes. Toutefois, le thème de la protection sur le lieu de travail n’est souvent pas traité ou très peu au cours des formations relatives à la construction des machines ou à l’électrotechnique. La plupart du temps, les ingénieurs ne peuvent assimiler les connaissances nécessaires qu’en faisant leurs propres expériences dans la pratique. Pilz comble les lacunes existantes en matière de formation.

Pour Pilz, la sécurité est plus qu’un produit. C’est pourquoi Pilz met à disposition son savoir-faire de longue date sous la forme de prestations de services complètes. Pour diffuser et partager le savoir, Pilz a fondé la Pilz Academy. Les formateurs sont des ingénieurs ou des techniciens bénéficiant d’une longue expérience dans les techniques d’automatismes et la sécurité des machines. Ils viennent tous du terrain, sans exception. Ainsi, nous pouvons proposer une formation continue basée sur la pratique !

Ces dernières années, nous avons constamment enrichi l’offre de l’Academy à l’international. En 2021, nous avons formé environ 15 000 personnes dans 50 pays avec le concours de 120 formateurs ! 

Quand on évoque les pionniers et les standards de l’industrie, on pense surtout aux technologies. Or, avec notre formation CMSE – Certified Machinery Safety Expert, nous avons également ouvert de nouveaux horizons dans le domaine de la formation. Il y a 10 ans de cela, au niveau international, il n’existait aucune qualification spécifique uniformisée et certifiée de façon indépendante concernant la sécurité des machines. En 2013, nous avons lancé notre certification CMSE dans quatre pays. Il s’agissait de la première formation continue internationale certifiée pour la sécurité des machines. TÜV Nord est notre partenaire. En 2022, cette qualification est déjà proposée dans 32 pays et 15 langues. À ce jour, quelque 9 000 experts certifiés en sécurité des machines disposent de cette qualification reconnue qu’ils peuvent ajouter sur leur carte de visite ou dans leur signature électronique.

Nos formations sont standardisées et proposées à l’international. Le dernier exemple en date est la qualification CEFS – Certified Expert in Functional Safety. Pour elle aussi, nous collaborons avec TÜV Nord. 

La qualification CEFS – Certified Expert in Functional Safety (expert certifié en sécurité fonctionnelle) permet d’apprendre à concevoir des systèmes de sécurité complexes en conformité avec les normes correspondantes. Il s’agit d’une formation basée sur la pratique qui montre également comment ces systèmes assurant la sécurité fonctionnelle sont validés. S’ils réussissent l’examen, les participants obtiennent un certificat. Celui-ci est reconnu dans le monde entier et permet de prétendre au titre de « CEFS – Certified Expert in Functional Safety ». 

Le besoin en formation et en connaissances est infini. Par conséquent, la sécurité des machines exige également de se former tout au long de sa vie. Pour cela, nos formateurs restent toujours au fait de l’actualité en ce qui concerne les normes et les directives, ainsi que les nouvelles technologies. 

Susanne Kunschert
L’offre de sûreté industrielle complète de Pilz

Dans une usine digitalisée et connectée en réseau, la sûreté tient un rôle de plus en plus important. Il ne s’agit pas seulement d’empêcher les attaques contre les procédés de fabrication pour des raisons économiques. Comme l’a expliqué mon frère : La sûreté garantit la sécurité, et la sécurité protège les personnes. 
Pour cette raison, chez Pilz, le développement de produits est sûr et nous pouvons le prouver. De plus, notre gamme comprend des produits destinés à la sûreté industrielle, parmi lesquels le pare-feu SecurityBridge que nous vous avons déjà présenté.
Par ailleurs, Pilz enrichit actuellement sa gamme de prestations de services dans le domaine de la sûreté industrielle et complète par la même occasion son offre de formations dans ce domaine. Dès l’automne, une offre sera accessible aux fabricants de machines et utilisateurs du monde entier. Avec les « Industrial Security Services » de Pilz, les clients disposeront d’une gamme de prestations de services qui couvrira tous les aspects de la protection des hommes et des machines. Tout d’un même fournisseur. 

Comment nos clients en profitent-ils ? 
Premièrement, les clients peuvent assurer la disponibilité de leurs machines et de leur système. 
Deuxièmement, l’intégrité des données de la machine, des process, ainsi que celle des données du produit fini est garantie.
Troisièmement, dans le cadre de la mise en œuvre, la répartition de la responsabilité des différentes mesures de sûreté entre le fabricant de la machine et l’utilisateur est clairement établie. Chacun sait de quoi il est responsable !
Enfin, nos clients bénéficient d’une assistance pratique, car notre propre expérience nous a permis de connaître les conséquences d’une cyberattaque sur la sécurité des machines.

Quelles sont les différentes composantes de l’offre ?
Lors d’une première étape, nous procédons à une appréciation du risque comme dans le domaine de la sécurité. Les éventuels points faibles sont étudiés et les conséquences d’une attaque sont classées en différents niveaux, de faible à critique. Nos experts discutent des résultats et des solutions possibles avec le client.
Au cours d’une deuxième étape, nous élaborons un concept de sûreté industrielle. Il consiste notamment à subdiviser les réseaux selon le modèle des « zones et conduits ». Cette procédure est décrite dans la norme CEI 62443. Selon ce principe, il est par exemple possible de séparer le réseau de gestion du réseau de production. Si nécessaire, ce réseau peut aussi être segmenté jusqu’à créer des cellules de production individuelles. Des flux de travail sont élaborés et testés pour les contre-mesures afin de donner du sens aux mesures individuelles, de l’authentification des utilisateurs aux mesures de protection physiques en passant par la sauvegarde et la restauration des données. 
Après l’intégration technique par le client ou par Pilz, le service de vérification s’assure, à l’aide de tests et d’examens (des mesures organisationnelles), que le concept a été mis en œuvre conformément à la spécification. 
L’évaluation de la sûreté des machines et des installations par Pilz vient compléter l’expertise de sécurité des machines actuelle axée sur la sécurité fonctionnelle et permet désormais de prendre en considération la sûreté et la sécurité de manière globale. 

Susanne Kunschert, directrice associée (photo : © Pilz GmbH & Co. KG)
Susanne Kunschert, directrice associée (photo : © Pilz GmbH & Co. KG)

Susanne Kunschert, directrice associée (photo : © Pilz GmbH & Co. KG)

Contact

Pilz lndustrieelektronik GmbH
Gewerbepark Hintermättli
5506 Mägenwil
Suisse

Téléphone: +41 62 889 79 30
E-mail: pilz@pilz.ch

Contact pour la presse

Téléphone: +41 62 889 79 30
E-mail: m.frey@pilz.ch